Le Roi ne Meurt Jamais !

Drame historique de Thomas Drelon sur la vie romanesque de Charles-Edouard Stuart
(Rome 1720- Rome 1788).

Aucun prince, fût-il de légende, ne saurait espérer mieux.

Michel Duchein

Petit-fils de Jacques II, exilé par son propre gendre Guillaume d’Orange en 1688, les Stuarts furent tout d’abord accueillis et soutenus par Louis XIV.
Charles-Edouard, fils de « Jacques III », en exil à Rome, se lance dans l’aventure de la Guerre de Succession d’Autriche en 1744, sur l’invitation du gouvernement de Louis XV.
Au lendemain de la victoire française de Fontenoy (10 mai 1745), il débarque en Ecosse en juillet 1745 à 24 ans (quasiment seul et sans argent, hormis les fameux 7 Men of Moidart de la légende…) et rallie un certain nombre de clans loyalistes à Glenfinnan.
Après la prise d’Edimbourg, il bat les troupes régulières de George II à Prestonpans et envahit l’Angleterre fin octobre.
A Derby (à seulement 2 jours de marche de Londres), son état-major le persuade de rebrousser chemin. Après une autre victoire à Falkirk, les troupes du prince sont battues à Culloden le 16 avril 1746.

Commence la période dite du « prince in the heather », « le prince dans la lande », 6 mois extrêmement romanesque de course-poursuite avec toute l’Armée britannique et toute la Royal Navy à ses trousses.
Il s’échappe fin septembre en rejoint la France (par Morlaix). Rapidement sa popularité dépasse celle du pourtant bouillonnant maréchal de Saxe.
Accueilli à Fontainebleau par toute la famille royale fin octobre, il est autant fêté à la Ville qu’à la Cour. Il vit deux liaisons extrêmement passionnées, déjà « pré-romantique », « polonaise » avec sa cousine Louise de Montbazon et la princesse de Talmont (d’origine polonaise).

Mais la fin de la guerre oblige Louis XV à le chasser de son territoire en 1748, le prince refusant tout compromis.
S’ensuit une vie d’errance où à la mort de son père en 1766, il rejoint l’Italie, après avoir vécue essentiellement à Bouillon, dans les Ardennes.
Il se marie à Louise de Stolberg en 1772 mais l’union reste stérile.
Il meurt le jour anniversaire de l’exécution de son arrière-grand-père Charles Ier et à un an de la Révolution Française.
Il est enterré à Saint-Pierre-de-Rome aux côtés de son père le roi « Jacques III » et son petit frère Henry, duc d’York devenu Cardinal d’York, dernier Stuart en ligne directe sous le nom de « Henry IX ».

Format : 1 volume 14,8 x 22,8 cm
Broché, 890 pages

Nombreuses ilustrations couleurs

Tirage limité

EPUISE

 

d

LES ENVELOPPES ROUGES : évolution et permanence des thèmes d'une image populaire chinoise

COUVROUG

Etude de Sun Chengan.

Les enveloppes rouges sont une forme particulière d'images populaires et rituelles chinoises. Leur existence est attestée avant le 10ème siècle sous des formes voisines, mais en dépit des changements politiques et sociaux, elles ont toujours gardé une fonction sociale importante entre les générations et les classes sociales.

L'enveloppe joue un rôle rituel dans une société confusianiste réglée sur le calendrier lunaire pour ses commémorations sociales dans une société majoritairement agricole. D'une part, elle maintient les liens entre individus lors des actes ou cérémonies sociales : naissance, mariage, anniversaire, promotion, crémaillère, décès. D'autre part, l'enveloppe consolide une tradition qui repose sur des images et expressions récurrentes inscrites sur ces enveloppes. Le poids séculaire des images populaires, estampes populaire et de Nouvel an, papiers découpés, a diminué depuis un peu plus d'une décennie en Chine, davantage à Taiwan pour aller vers un produit à consommation fugace et ludique très répandu dans la société chinoise actuelle de plus en plus urbanisée. Les enveloppes rouges d'aujourd'hui véhiculent les mêmes thèmes populaires que l'on trouve sur les cartes de téléphone ou les étiquettes publicitaires.

Format : 1 volume 16 x 24 cm
Broché, 258 pages

Nombreuses ilustrations couleurs

Tirage limité

 

Prix : 23 €

 

d

LA SOCIETE DE PLAISIR

Roman érotique de Jean-Louis Poitevin, docteur en philosophie, écrivain et critique d'art. Il est également fondateur et rédacteur en chef de la revue en ligne TK-21.

Paris, peu avant 2010, un été. Paul Doucet tisse et détisse les fils arrachés d’un passé proche et ceux que lui tendent les tentations qui l’assaillent.
Il n’y peut rien, il aime les femmes, celles de chair comme celles que les peintres ont su rendre immortelles. Il n’y peut rien, une de ces blessures qui font le corps saigner en dedans ne cesse de suinter. Il n’y peut rien, certaines femmes, certains hommes aussi, estiment qu’un contrat vaut assurance de jouir. Il n’y peut rien, d’autres rêvent que le désir existe, puissance de transmutation de la boue en jade, du plaisir en extase.
De souvenirs amers en rencontres brûlantes, de douleurs assassines en jouissances héroïques, de la contemplation active des œuvres des maîtres anciens à la pratique assidue de l’art, un groupe improbable de gens jeunes et moins, imagine en ces temps de régression, que la porte des plaisirs ouvre toujours sur le labyrinthe des sortilèges.
Paul Doucet en est à la fois l’otage et le guide. Avec Tim et quelques autres rencontrés au gré de ses déambulations, et surtout deux jeunes italiennes semblant bien décidées à faire mentir Villon, ils vont mettre leurs corps, leurs cultures et leurs rêves au service d’une entreprise improbable et pourtant salvatrice, donner le jour à une société secrète et libre, la société de Plaisir.

Format : 1 volume 14 x 21 cm
Broché, 312 pages

Illustrations couleurs de l'auteur

Tirage limité

EPUISE

 

d

APHORISMES

Ce petit ouvrage de Dominique Fauconnier porte en lui de véritables règles de vie, au sens compagnonnique du terme.

De ces phrases que l'on fait siennes et qui, peu à peu, imprègnent votre quotidien et vous accompagent dans les méandres de l'existence...

Illustrations d'Astrid Pinon-Chevallier.

Format : 1 volume 10 x 16,18 cm
Broché, 80 pages

Tirage limité

Prix : 8 €

 

d

MATIERES D'ETRE

La scansion des poèmes d’Otto Ganz est ici parfaitement illustrée par les encres qu’il a réalisées avec l’artiste Catherine Amatheü.

Ces Matières d’être, au phrasé incantatoire, résonneront profondément au cœur de ceux qui sauront en saisir l’intelligence et en récolter la sève.

Il arrive qu’un homme
épuisé d’attendre
que cesse ce songe

décide de ne laisser
aucune place
au soleil

Format : 1 volume 12 x 21 cm
Broché, 64 pages

Tirage limité à 100 exemplaires

Tirage de tête composé de 10 exemplaires signés et accompagnés d'une encre originale (Réservés)

EPUISE

 

d

CHRONIQUES SCOLAIRES

Chroniques Scolaires se présente comme le carnet de liaison d'un collégien (vu sous l'aspect extérieur que lui confère son habillage), mais à l'intérieur, il contient 18 chroniques illustrées de Hervé Federspiel.
A chaque chronique, le narrateur ou la narratrice, professeur ou bien élève, change. Quant aux autres personnages, ils abondent, à l'instar des situations, péripéties et rebondissements, qui s'enchaînent en séries d'épisodes particulièrement gratinés. Il y a de l'action, du suspense, plusieurs dérapages et même de l'amour.
D'un point de vue formel, les genres se multiplient en parallèle : récit, article de presse, poème, parodie, manifeste syndical, publication scientifique, rapport officiel, mixage de citations...
Et les styles ne sont pas en reste non plus : réaliste, provoquant, docte, humoristique...
Concernant cette dernière catégorie, l'humour, Chroniques Scolaires en traverse tout le spectre, de l'humour noir jusqu'à la farce potache, et loin de toute une littérature plaintive ou catastrophiste qui s'accumule au sujet de l'école, il s'agit d'une comédie.


A l'évidence, les enseignants s'y retrouveront, reconnaissant leur quotidien tourné en sketches, et ils en tireront distraction et réconfort. Mais Chroniques Scolaires ne s'adresse pas exclusivement à eux. En effet, l'ouvrage a été conçu avec le souci pédagogique de renseigner les non-profs sur l'univers "très particulier" de l'Education nationale, et à ce titre il est scolaire, en soi instructif, enrichi d'informations les plus exactes et surprenantes qui soient.

Le blog de l'auteur : http://hervefederspiel.typepad.com/

Format : 1 volume 15 x 23 cm
Broché, 304 pages
Illustré de dessins et photographies en couleurs

Tirage limité

Prix : 23 €

 

d

CHANSONS POUR NOURRISSONS

Livre-disque de Laurent Pierquin, illustré par Julie Vermeille.

Telle une fresque, les paroles de ces 15 chansons dédiées aux nourrissons et à leurs parents s'égrènent au fil de pages richement illustrées et colorées.

Ces compositions sont autant de miroirs doux, tendres, espiègles et justes. Elles revisitent les émotions qui nous relient de façon unique et universelle à notre condition humaine.

Format : 1 volume 25 x 12,5 cm
Broché, 16 pages
Illustrations couleurs

CD 16 titres

Tirage limité à 100 exemplaires

EPUISE

 

d

LE LIVRE DES BAMBOUS

Quelque quarante espèces de bambous sont présentés dans cet ouvrage par Dai Kaizhi. Cet auteur, originaire du Wuchang, semble avoir vécu sous la dynastie des Jin occidentaux qui règne de 265 à 316.

Une précédente édition imprimée à 100 exemplaires est parue à Taiwan en 1984, traduite par Christophe Comentale, sinologue, docteur en histoire de l’art et d’archéologie de la Chine. Conservateur en chef au Musée de l’Homme et chercheur associé au Musée national des minorités de Chine à Pékin, il enseigne et est commissaires d’expositions. Il a résidé sept ans en Chine, est auteur de livres et articles sur l’image et l’art chinois.

Les illustrations sont du peintre taïwanais Chen Chao-pao, diplômé de l’Institut des Beaux-arts de Taipei. A sa pratique de la peinture chinoise s’ajoute la familiarité acquise avec l’art occidental (dessin, gravure, bande dessinée, collage,…) pendant la période de vingt années passées en France. Il partage depuis lors son temps entre la création qu’il mène dans son atelier de Taipei et l’enseignement dispensé à l’université des arts de Banqiao (Taipei). Ses expositions en Occident et en Asie, nombreuses, montrent les cheminements de son inspiration.

Format : 1 volume 15 x 21 cm
Broché, 64 pages
Tirage limité à 100 ex.

EPUISE


 

LUC & CLEMENCE

Roman de Hervé Federspiel.

Le roman s'ouvre comme une porte sur la vie lumineuse de Luc et de Clémence, un couple qui palpite, vibre et voyage. Ils ont cependant les pieds sur terre et gèrent avec expertise et compétence leur bonheur au quotidien.
On suit le récit haletant de leurs tribulations, à la hauteur du picaresque, mais d'un picaresque raisonné, confortable et ludique. En outre, on pénètre leur esprit, là où se mêlent finesse d'analyse et grandeur d'âme, quitte à partager leurs idées.
On découvre tour à tour des chapitres thématiques sur les divers aspects de la vie, étant donné que Luc et Clémence ont compris qu'il fallait compartimenter. Tel est le secret d'une existence épanouie. Et ce n'est jamais pesant, mais enjoué, non dénué d'un certain humour, qui ne laisse pas indifférent.

Le style est vif, incisif. Il y a du Flaubert là-dessous, et du Ducasse aussi, celui des Poésies, bien sûr. Les deux sont d'ailleurs cités en exergue. Comme Bouvard et Pécuchet, Paul et Virginie, ou Belle et Sébastien avant eux, Luc et Clémence s'inscrivent dans une longue tradition de la doublette. C'est pourquoi le livre est riche en références pour ceux qui s’intéressent à la littérature, sans pour autant pénaliser ceux qui n’y connaissent rien.
Ce roman d'à peine 200 pages, qui ne paye pas de mine, est néanmoins chargé comme une bombe, jusqu'à la gueule d’un canon court et gros, bien tassé. Il contient plus d’informations qu'un pavé de plage.
Il se lit comme un livre d’animation, une féérie pour aujourd'hui. Luc et Clémence y pratiquent le storytelling personnel. Ils écrivent leur propre histoire, ils en sont capables. Celle-ci s'apparente à une série composée d'épisodes multiples et variés, où chaque saison les renouvelle. Ensuite, ils renaissent à eux-mêmes, et c'est ainsi qu'ils en imposent.

La question surgit dès lors de savoir s'il s'agit d'un roman démocratique. La réponse est << oui >>. En effet, le lecteur qui se met dans la peau des personnages sera prêt, une fois le livre fermé, à continuer en autonomie les réflexions, les projets, les aventures de Luc et de Clémence. Une suite est possible, faisable par tout public. De la sorte, l'interactivité, qui n'est autre que le rêve des deux héros, devient réalité. Et le roman dépasse la fiction.
Maintenant, et ici, tout n'est pas qu'actions, vérités ou rebondissements. Il y a encore de très beaux moments de poésie. Parvenus à cet endroit, Luc et Clémence nous révèlent à l'évidente beauté du monde.

Le blog de l'auteur : http://hervefederspiel.typepad.com/

Format : 1 volume 14 x 21 cm
Broché, 202 pages
Tirage limité

Prix : 18 €


 

EMBLEMES

Livre d'emblèmes de Giovanni TAMBURELLI, textes de Frédérick TRISTAN.

Les savoureux emblèmes de Giovanni TAMBURELLI appartiennent au bestiaire fabuleux de ce malicieux et délicat artiste à l'imaginaire proche d'un Jérôme Bosch et d'un Lewis Carroll. Il fallait, pour commenter ces audacieuses figures, un esprit à la fois savant et drôlatique capable d'engendrer une brève intrigue supposée antérieure au dessin lui même. Ainsi le créateur d'un emblème encore inexistant devenait l'illustrateur d'un texte fondateur qui en vérité s'en inspirait.

Les joyeux subterfuges de l'album nous invitent au monde à l'envers comme au trompe l'oeil. L'univers des contes se joue d'une fausse perspective (la fiction) afin de débusquer la réalité dans sa troublante innocence. Alice dans le souterrain labyrinthique du seul questionnement qui vaille : celui de l'étrangeté de l'existence en équilibre au dessus d'un tout semblable au rien.

Adrien Salvat

Format : 1 volume 23 x 14,8 cm
Broché, 66 pages
28 illustrations couleurs

Tirage limité à 100 exemplaires

EPUISE

 

JACQUES ZABOR

Poème de Werner LAMBERSY en hommage à la disparition du comédien Jacques ZABOR.

Illustrations de Tudor BANUS.

Illustration originale de Otto GANZ signée de l'auteur.

Photographie originale de Louis MONIER.

Format : 1 volume 21 x 21 cm
Broché, 42 pages
Tirage limité à 100 ex. numérotés
10 premiers ex. signés par l'auteur

EPUISE

Voir aussi : http://baglinmichel.over-blog.com/article-30595761.html


 

LES IDENTITES REMARQUABLES

Loin des sentiers battus, Rafaël Mathieu nous entraîne dans l’univers passionnant d’artistes au sens noble du terme : peintres, écrivains, hermétistes ou tout à la fois, cette galerie de 27 portraits accompagnés d’illustrations inédites nous fait découvrir des personnalités originales, non encore soumises à la dictature de l’opinion. De Jodorowsky à Frédérick Tristan, de Jean Biès à Cyrille Javary, chacun apporte sa pierre à l’édifice de la pensée contemporaine d’un siècle spirituel.

Alejandro JODOROWSKY
Robert de GOULAINE
Gabriel MATZNEFF
Muriel CERF
Christian JAMBET
Cyrille JAVARY
Sayed Haider RAZA
Michel RANDOM
Jean BIES
Nicolas BERDIAEV
Abdollah KIAIE
Poumi LESCAUT
Jean-François BONHOMME
Fernand POUILLON
Jean JANSEM
Jean-Pascal DEBAILLEUL
Gérard de SORVAL
Louis MONIER
Claude LOUIS-COMBET
SHAH
Francis BARDOT
Olivier CLEMENT
Gérard LECLERC
Marcel SCHNEIDER
Marcel MOREAU
Frédéric MUSSO
Frédérick TRISTAN

Format : 1 volume 12 x 18 cm
Broché, 154 pages
Tirage limité

EPUISE


 

KALEIDOSCOPE

Témoin de cinquante années d'écriture, ce recueil d'aphorismes rassemble l'essentiel de la pensée de l'un des auteurs contemporains les plus marquants. Fondateur du courant littéraire "La Nouvelle Fiction", Frédérick Tristan - pour qui Tout grand art est un art d'apparition - illustre ici son texte par une série d'encres inédites et originales dessinées à la fin des années 40.

Format : 1 volume 21 x 21 cm
Broché, 62 pages
Tirage limité à 100 ex. numérotés

EPUISE


 

Passage de l'ombre
1952-1954

Frédérick Tristan
Joël Picton

Trois figures hiéroglyphiques - Charly Alverda

Ecrit en 1952 et illustré en 1954, Passage de l'Ombre fut l'objet de réguliers remaniements graphiques jusqu'au décès de Joël PICTON (1926 - 1993) puis sombra dans l'oubli.

Devenu le « livre inconnu », cet ouvrage inédit à l'exceptionnelle originalité de la collection Recherches Graphiques paraît aujourd'hui en tirage très limité, 52 ans après sa conception.


Un volume de 112 pages, format 16,5 x 22,5, dont 26 exemplaires sur Vélin pur fil Johannot lettrés de A à Z et 250 exemplaires sur Vergé de Rives numérotés de 1 à 250.

Il a été tiré en outre 12 exemplaires H.C. réservés à l'auteur et à l'éditeur.

Prix :

29 € pour les 250 exemplaires sur vergé

44 € pour le tirage de tête sur vélin

Quelques exemplaires disponibles

ALCHIMIE DU SOUVENIR

Disciple de la science d'Hermès, l'auteur de ces textes l'est certainement.

En collaborant avec l'artiste peintre Michelle Demeulenaere, François Trojani nous offre une facette méconnue de sa personnalité : celle du poète, amant et contemplatif.

Format : 1 volume 14 x 21 cm
Broché, 38 pages
Tirage sur vergé ivoire limité à 50 exemplaires

EPUISE